Menu de navigation

« Être Homme, c’est être responsable » Antoine de Saint-Exupéry

Développement durable et biodiversité à la Réunion et au lycée

Voici un petit article rédigé par nos élèves autrichiennes, en longue mobilité Erasmus+, sur le thème de leur projet, à savoir le Développement Durable dans l’éducation.

Après avoir vécu à la Réunion pendant presque deux mois, on a eu pas mal d’impressions sur la vie, la nature et les gens ici et bien-sûr, on a aussi remarqué beaucoup de choses !

Personnellement, j’ai l’impression que les gens font beaucoup attention pour ne pas polluer leur environnement. Au moins dans ma famille d’accueil, on essaye de réutiliser des bouteilles, rien jeter à la poubelle qu’on peut toujours manger et cetera. Il y a vraiment une conscience d’agir écologiquement. Ce qui m’a étonné, c’est qu’il n’y a jamais de déchets sur les rues, à la plage ou dans l’océan alors je suppose que ma famille d’accueil n’est pas un exemple qui reste seul et la biodiversité pourrait être une preuve pour ça…

On a déjà pu voir des pailles-en-queues, des tisserins et des tourterelles striées. En plus, on a eu beaucoup de chance, comme ça on pouvait observer des dauphins après avoir fait la plongée ! En général, je trouve assez intéressante la nature et la biodiversité. Car je ne connais pas trop toutes les plantes qu’il y a (en Autriche et à la Réunion) je ne me suis pas rendu compte de beaucoup des animaux que je n’avais jamais vu à part de ces trois oiseaux, cependant, ce qui m’a vraiment étonné c’était la vie marine. Les coraux et les différents poissons, c’est magique ! Comme l’île est beaucoup protégée contre la pollution (les réserves naturelles etc.) j’ai l’impression que les gens savent que c’est important de faire attention pour ne pas détruire la nature et conserver les systèmes écologiques !

Alina

Lorsque vous entrez dans le lycée, vous voyez au premier coup d’œil que la durabilité est un thème qui est traité dans cette école. Des grandes fresques sur des sujets tels que la pollution environnementale ou la discrimination ornent les murs. Aveline de la TG1 (une éco-déléguée) nous a parlé de l’atelier zéro déchet où ils ont développé un livre de cuisine et de produits de beauté durable. Elle mentionne également l’arboretum où les étudiants ont planté 50 arbres endémiques différents en collaboration avec l’organisation ”Hisse Un Arbre ” et un potager. Nous y avons eu une petite visite guidée par une experte qui nous a expliqué la biodiversité de la Réunion en prenant l’exemple de l’arboretum. Ces deux dernières années, les élèves ont également participé au “world clean-up day” et ont collecté un grand nombre de déchets. Ce qui nous étonne, c’est que toutes ces bonnes actions et idées viennent des élèves eux-mêmes et sont soutenues par différents enseignants. Il y a des réunions régulières et le groupe environnemental ne cesse de s’agrandir. Nous avons demandé à Aveline si elle constate déjà des changements dans le comportement ou la façon de penser des élèves et des enseignants. Elle répond par l’affirmation et dit qu’elle voit une discussion émerger et que de plus en plus de personnes dans cette école prennent conscience et veulent aussi s’impliquer. Nous sommes très impressionnés par la créativité et l’engagement des élèves de cette école. Nous faisons des efforts similaires, mais les résultats sont loin d’être aussi évidents et beaux qu’au Lycée Saint-Exupéry.

Carmen