Pages Navigation Menu

« Être Homme, c’est être responsable » Antoine de Saint-Exupéry

Qu’allons-nous visiter ?

Le musée du Prado : c’est un peu le « Louvre espagnol ». A voir entre autres : les œuvres de Vélasquez, de Goya et de Le Gréco.

Le musée Reina Sofia : Sofia est l’épouse de Juan Carlos 1er, père du roi actuel Felipe VI, et le musée est consacré à l’art moderne et contemporain. On peut y voir, entre autres, le célèbre Guernica.

El valle de los Caídos : monument controversé de l’époque franquiste ; un sujet d’étude du programme de Tale en DNL.

San Lorenzo del Escorial : ancienne résidence du roi d’Espagne, devenue à la fois monastère, musée, bibliothèque et palais ; ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984.

Toledo : ville multiculturelle à l’époque d’Al Andalus, cette cité médiévale est aujourd’hui la capitale de la Communauté autonome de Castilla-La Mancha. La cidatelle possède un riche patrimoine architectural et culturel.

Cordoue : classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994, cette cité installée sur les bords du fleuve Guadalquivir, en Andalousie, était la capitale du Califat de Cordoue au Xe siècle. C’est alors une des villes les plus peuplées d’Occident. On y travaillait le cuir (« cordonnier » vient du nom de la ville) et on y comptait plus de 600 mosquées. La plus grande d’entre elles, la Mezquita, a subi les transformations des chrétiens après la Reconquista du XIIIe siècle : une cathédrale a été érigée à l’intérieur de la mosquée, rendant ce bâtiment unique.

La casa Sefarad de Cordoue :  une maison-musée  privée située dans la ville de Cordoue, consacrée à l’histoire et à la culture des juifs sépharades à Cordoue et dans sa région.

La Torre de la Calahorra : tour de défense médiévale, elle abrite actuellement le musée de Al-Andalus, consacré à coexistence pacifique et enrichissante qui existait à l’époque entre les trois cultures (juive, chrétienne et musulmane).

Séville : capitale de la Communauté autonome de l’Andalousie, traversée par le Guadalquivir, la cité possède elle aussi un passé rattaché à la dynastie des Omeyyades, présente pendant trois siècles.

La Giralda est l’ancien minaret de la grande mosquée de Séville. Après la reconquête de la ville, la mosquée a été convertie en cathédrale et la Giralda est devenue le clocher de ladite cathédrale.

La Real Maestranza : les Arènes de Séville ! Elles peuvent contenir 14 000 spectateurs.

Grenade : inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, elle voit passer toutes les dynasties musulmanes de la péninsule ibérique. C’est la dernière cité reprise par les Chrétiens, en 1492, étant ainsi le point de conclusion de la Reconquista. Elle abrite l’Alhambra, qui ressemble à un alcazar (palais musulman fortifié) avec en son intérieur palais et jardins raffinés.